Depuis 2015, la méthodologie DDMRP née dans les années 2010, s’est démocratisée et répandue à l’ensemble des secteurs. Ceci permet, à ce jour, d’obtenir un retour d’expérience significatif sur le la mise en place de cette démarche. L’objectif de cette méthodologie, composante opérationnelle d’un modèle appelé Demand Driven Operating Model (DDOM), est de combler les lacunes des systèmes existants (distribution bimodale du stock, profusion des outils Excel, taux de service insatisfaisant, nervosité du système MRP), avec une approche centrée sur le flux.

Après des dizaines de projets, nous observons des réussites, au-delà des espérances, pour certaines entreprises qui ont pu transformer l’ensemble de leur Supply Chain autour de cette démarche mais également des projets qui n’ont pas eu les résultats escomptés ou même qui ont été ajournés. Les explications sont multiples mais nous observons des écueils récurrents.

 –> Découvrez notre article (Version FR)